Vous avez atterri sur le site Français

Un Vibrofonceur 30HV et un marteau CX110 sur le pont de Womey

Travaux de fondations par SOGEA SATOM et SOLETANCHE BACHY

SOGEA SATOM et SOLETANCHE -BACHY du groupe VINCI, acteurs majeurs du BTP en Afrique, réalisent la construction du PONT de WOMEY dans la commune d’Abomey-Calavi à 7 km du littoral.

Le projet
Le projet a pour but d’aider les riverains à traverser cette zone très humide sans contrainte dans leur quotidien et permettra de relier la RN2 vers Lomé et la commune de Calavi, très peuplée, où se situe l’université.

La construction du pont de Womey avec une longueur de 328 ml est faite sur des fondations sur pieux vibrofoncés et surbattus. Ce mode de fondation a été choisi suite à l’absence de socle rocheux dans les profondeurs investiguées.

Le client SOGEA a choisi d’utiliser un Vibrofonceur à Moment Variable, fréquence standard 30HV pour la mise en fiche, accompagné d’un marteau CX110 afin de réaliser ces fondations.

 

 Le Vibrofonceur 30HV, équipé de deux pinces 55T, est suspendu à une grue Manitowoc 2250, et alimenté par le groupe 400DO qui sert également à alimenter le marteau.

Premièrement, des tubes de 1m de diamètre sont vibrofoncés par le Vibrofonceur 30HV jusqu’au refus, suivi d'un battage avec le marteau jusqu’à la profondeur désirée (de 32m à 85m en tronçons de 2 à 3 tubes empilés les uns sur les autres).

Ensuite la plateforme métallique de 70m de long portant la grue de 300t est avancée par lançages successifs.

 

Le rendement obtenu est d’une travée de 20m par semaine soit environ 1 pieu par jour pour 5 mois de chantier pour réaliser les derniers 300 m du pont.